Mes films marquants de 2016

Plus qu’un top c’est plutôt une liste des films sortis en 2016 et qui m’ont marqué et réellement plu, si en 2017 je me rappelle des films que je vais oublier j’essayerai de penser à les rajouter.

Star Wars – Rogue One : passage obligé du fanboyisme, j’ai beaucoup aimé cet épisode, je me suis laissé emporté par l’histoire et les personnages. Ce film est pourtant bourré de défaut, mais je n’avais pas connu de tel élan dans un film d’aventure/science-fiction depuis un moment.

Train to Busan : je suis depuis quelque temps obsédé par la Corée du Sud, merci la Hallyu, et ce film ne m’a pas guéri de cette obsession. Pourtant c’est un énième film de zombie, mais quel film ! Notre bon vieux TGV, ou KTX là-bas, devient un formidable lieu d’angoisse, les personnages y dressent un portrait de la Corée peu reluisant, on les déteste ou on espère leur survie, et puis il y a Ahn So Hee 🙂

Premier Contact : de la science-fiction, mais pas pareil, pour moi dans la même veine que Interstellar qui, lui, m’avait légèrement déçu. Ce film est superbe, avec pour une fois des aliens non-anthropomorphes, et ce thème de la compréhension entre êtres totalement différents est extrèmement intéressant.

Paterson : encore un très beau film, qui entre dans cette liste juste avant la fin de 2016. Jim Jarmusch m’avait déjà conquis avec Ghost Dog, mon film préféré, il persiste et signe avec ce film sur la poésie, pourtant on ne fait que suivre la vie quotidienne d’un chauffeur de bus, mais c’est beau. Ah ! Et Golshifteh Farahani y est sublime.

Les Huit Salopards : Huis-clos de Quentin Tarantino, dans un décor de western sous la neige, la tension monte jusqu’au déluge de violence, c’est jouissif et libérateur comme un bon morceau de heavy metal bien fat.

Mademoiselle : un film venant du pays du matin calme, encore, par le réalisateur de Old Boy, on y observe un jeu d’intrigues très bien ficelé, des personnages torturés, et une ardente idylle. La réalisation est superbe, à revoir pour chercher les petits détails et clins d’oeil soulignant la vraie nature des personnages, et bien sûr pour ces quelques scènes, disons-le, torrides…

Fiches IMDB : Rogue One, Train to Busan, Premier Contact, Les Huits Salopards, Paterson, Mademoiselle